• Manufacturing - Usine du futur,
  • Recherche,

Centrale Nantes accompagne STELIA Aerospace dans une première mondiale : l’impression 3D de panneaux de fuselage métalliques auto-raidis

Un avion comporte plusieurs panneaux pour former son fuselage, ses empennages et sa voilure. Des raidisseurs servent de renfort, généralement rivetés voire soudés sur la tôle des panneaux. Un démonstrateur de panneaux de fuselage métalliques avec des raidisseurs directement construits sur le revêtement par fabrication additive a été réalisé sur la plateforme « rapid manufacturing » de recherche de Centrale Nantes.

le 21 février 2018

Le démonstrateur a été produit dans le cadre du projet collaboratif de R&T DEFACTO (DEveloppement de la Fabrication Additive pour Composant Topologique) de Stelia Aerospace, en partenariat avec Constellium et CT Ingénierie ; projet financé à 50% par la DGAC et à 50% par l’ensemble des partenaires.

D’une dimension de 1 m², la pièce a été réalisée sur la cellule de robotisée de fabrication additive de Centrale Nantes, par dépôt de fil aluminium fusionné par arc électrique. Il présente un nouveau design disruptif de raidisseurs de panneaux.

Cette nouvelle technologie d’impression 3D grande dimension permet aujourd’hui d’envisager de fabriquer dans le futur de tels concepts, libérant ainsi la production des contraintes complexes inhérentes à l’assemblage des raidisseurs.

Jean-Yves Hascoët, professeur des universités et responsable de la Rapid Manufacturing Platform de Centrale Nantes au sein du laboratoire GeM UMR CNRS 6183, est un expert international en fabrication additive, une technologie de rupture visant à une approche nouvelle de la production, où la matière est ajoutée par dépôt et non soustraite par usinage.

Il explique : La fabrication additive est une fabrication qui offre des possibilités illimitées : moins de matière consommée, l’intégration de fonctions supplémentaires, la possibilité de consolider les assemblages notamment sur les pièces de géométrie complexe. Elle permet de nouveaux designs, des gains de masse, une meilleure fiabilité des pièces et une diminution des coûts de fabrication.

Cédric Gautier, Président de STELIA Aerospace, déclare : À travers son département R&T et grâce à ses partenaires, STELIA Aerospace prépare ainsi l’avenir de l’aéronautique, avec le souci de développer des technologies toujours plus innovantes qui impacteront directement son cœur de métier, l’aérostructure.
Publié le 21 février 2018 Mis à jour le 22 janvier 2019