• Incubateur,

Pierre Moscovici en visite dans l’incubateur Centrale-Audencia-ensa

Pierre Moscovici, Commissaire Européen aux affaires économiques et monétaires, à la fiscalité et à l’union douanière, s'est rendu ce mardi 2 avril 2019 à l’Ecole Centrale de Nantes pour rencontrer trois startups de l’incubateur Centrale-Audencia-ensa : XSun, Bee Healthcare et AKRYVIA.

le 2 avril 2019

XSun et Bee Healthcare sont deux entreprises incubées qui font partie des lauréats ayant reçu le soutien du FEDER Pays de la Loire (Fonds Européen de Développement Régional), une initiative qui renforce la cohésion économique et sociale au sein de l'Union Européenne en corrigeant les déséquilibres régionaux. AKRYVIA quant à elle, bénéficie du soutien de l'incubateur public régional Atlanpole, de l'incubateur Centrale-Audencia-ensa et de la Région Pays de la Loire.



XSun : Un drône très autonome 


XSun est une entreprise créée à Guérande en 2016 et la première entreprise au monde a avoir conçu un drone, le SolarXOne, autonome à la fois en énergie, mais aussi en décision.

Centrale Nantes a participé au développement du drone, notamment dans les domaines des matériaux, de la gestion de l'énergie, de la communication, du contrôle et de l'intelligence artificielle. En outre, par le biais de Centrale Innovation, l'école détient des parts du capital de la start-up.

Nous sommes fiers de faire partie des heureux élus ayant reçu l’accord du FEDER de la Région Pays de Loire pour soutenir le programme SolarXOne, première gamme de drones solaires créé par XSun. Outre l’aspect financier, le soutien de la région est très important, encourageant et très motivant ! - Benjamin DAVID, dirigeant de XSun

Bee Healthcare : La prise de sang automatisée


Bee Healthcare est une start-up incubée depuis janvier 2016 à Centrale-Audencia-ensa et développe un dispositif médical breveté qui robotise la prise de sang. Un système piloté par un professionnel de santé via une tablette qui permet d'automatiser toutes les étapes de la prise de sang, permettant de diviser a minima par deux le coût de la procédure tout en assurant une très haute précision, une rapidité d'exécution accrue et une opération indolore pour le patient.

Pour son développement, la start-up reçoit le support financier et technique de Centrale Nantes, grâce à son entrée au capital et à une mise à disposition de certains supports matériels et humain pour le développement technique et pointu du produit.

AKRYVIA : Le futur de la découpe industrielle

Start-up fondée en 2015 par Frédéric CAMY-PEYRET, ancien élève de Centrale Nantes en ingénierie mécanique, et par deux associés issus de l'industrie et de l'entrepenariat, AKRYVIA développe un procédé disruptif et breveté dans le domaine de la découpe industrielle. 

Une nouvelle méthode basée sur l'utilisation de plasmas thermique qui permet d'obtenir une précision de découpe deux fois supérieure à l'état de l'art avec des bénéfices de productivité allant jusqu'à 50%, une consommation réduite de 60% et un coût total de production réduit de 30 à 50%.


Publié le 2 avril 2019 Mis à jour le 3 avril 2019