• Portes ouvertes,

Portes ouvertes 2017 : rendez-vous samedi 7 octobre sur le campus !

Comme chaque année, Centrale Nantes participe à la Fête de la Science et vous ouvre ses portes. Amateurs et passionnés de sciences, futurs centraliens de Nantes ou simples curieux, venez découvrir les laboratoires et les plateformes d'enseignement, des projets d'étudiants et nouveauté cette année, l'exposition "Femmes du numérique". Rendez-vous samedi 7 octobre 2017 de 14h à 18h.

Centrale Nantes

Plan de situation

Le 7 octobre 2017 de 14:00 à 18:00

La Fête de la Science 2017 se déroule, sur le plan national du 7 au 15 octobre 2017. Cette nouvelle édition aura pour ambition de donner le goût des sciences et sensibiliser le grand public aux principaux enjeux scientifiques au travers d'animations, de visites, de conférences ou de parcours scientifiques.

Au programme :

14h30 : INGÉNIEUR CENTRALIEN - TABLE RONDE SPÉCIALE LYCEENS ET CLASSES PRÉPAS
  • Rencontres avec des professeurs et des élèves-ingénieurs

  • Présentation du cursus élève-ingénieur et du projet pédagogique

  • Présentation de la vie sur le campus, des clubs et associations
Si vous ne pouvez y assister, suivez la conférence en direct sur la web TV : https://webtv.ec-nantes.fr/centrale-nantes-live/portes-ouvertes-centrale-nantes-1

Vous pourrez découvrir :
 le programme de la formation d’ingénieur centralien,
 la formation d’ingénieur centralien via l’apprentissage en 3 ans, les contrats professionnels, l’année de césure,
 les doubles-diplômes ingénieur-manager, ingénieur architecte, ingénieur officier,
les doubles-diplômes avec les universités étrangères, la mobilité à l’international,
 la mobilité au sein du groupe des Écoles Centrales de Lille, Lyon, Marseille ou Paris, les 21 options de 2e et 3e années et les filières métiers en 3e année,
 la formation à la recherche.


14h > 18h VISITE DES PLATEFORMES DE RECHERCHE POUR CERTAINES UNIQUES EN EUROPE :
  • SUPER CALCULATEUR : LIGER est un super-calculateur scalaire parallèle de classe Tier2 type BULLx DLC qui compte aujourd’hui 6384 coeurs sur 266 noeuds, et sera bientôt étendu à 11000 coeurs pour atteindre une puissance de calcul théorique proche de 0.5 PFlops. Ses applications : ingénierie numérique (cloud et bigdata), énergies marines renouvelables (simulation des éoliennes offshore), simulation des environnements urbains et côtiers, simulation en bio-mécanique (bio-info, systèmes dynamiques), simulation directe à partir d’imagerie 3D appliquée à la santé (calcul direct sur des géométries provenant d’IRMs) et aux matériaux (calcul sur tomographie aux rayons X)…
  • HALL PRODUCTIQUE : de la conception à l’industrialisation de produits :

    Présentation des moyens de développement intégrés de produits et de processus (logiciels de CFAO) et usinage sur machines-outils multi-axes à commande numérique. Mesure tridimensionnelle avec et sans contact. Digitalisation de forme et exposition de pièces en prototypage rapide. Usinage par robot industriel.

  • CENTRE DE RESSOURCES EN ESSAIS DYNAMIQUES : moyens d’essais en caractérisation dynamique des matériaux, en impact et en crash (canons, arbalète, puits de chute…). Démonstrations permanentes, caméra thermique.  + test en live d'une crash box en matériau composite, développée pour les voitures de compétition.
  • PLATEFORME ROBOTIQUE Robots parallèles : plateformes Orthoglide 3 et 5 axes, robot rapide IRSBot, robot à faible impact environnemental, robot dessinateur Dextar. Drones. Véhicules intelligents. Actionneur électrique et actionneur électro-pneumatique (en vidéo). Simulateur de conduite
  • RAPID MANUFACTURING PLATFORM : Fabrication Additive par fusion laser - soudage robotisé. La plateforme réunit plusieurs procédés de fabrication : fabrication additive, usinage, formage, soudage, bioprinting.
  • VEINE PIV : soufflerie atmosphérique destinée à la modélisation physique des écoulements dans la très basse atmosphère.
  • BASSIN D’HYDRODYNAMIQUE & DE GÉNIE OCÉANIQUE : 50 m de longueur, 30 m de large et 5 m de profondeur avec un puits central descendant à -10 m, ce bassin est le plus grand moyen d’essais de ce type en France. Son générateur de houle permet de reproduire les fortes houles complexes rencontrées dans les océans du monde. Il est doté d’un générateur de vent qui simule les conditions extrêmes auxquelles sont soumises les structures marines (navires, plateformes pétrolières, éoliennes flottantes...).
  • BASSIN DE TRACTION : 148 m de long, 5 m de large et 3 m de profondeur, son chariot de traction permet de tester les performances des carènes de navires. C’est un moyen d’essais indispensable à la conception et à l’innovation dans le domaine naval
  • LE SEM-REV de Centrale Nantes : c'est le premier site européen d’essais en mer multi-technologies connecté au réseau. Il dispose de tous les équipements permettant de tester des prototypes de systèmes de récupération de l’énergie issues de la houle et du vent offshore. C’est un équipement indispensable pour répondre au défi du développement des Energies Marines Renouvelables. Découvrez la maquette du site d’essai, certains équipements et les différents projets en cours !

14h > 18h : PROJETS ÉTUDIANTS
  • Centrale Nantes HYDROproject, finaliste 2017 et vainqueur du concours Hydrocontest 2016, catégorie bateau léger. L’Hydrocontest, un concours étudiant international dédié à l’efficience énergétique nautique et maritime, s’est achevé par la victoire de Centrale Nantes HYDROproject dans la catégorie « bateau léger » en 2016. La maquette du navire léger réalisée en Fablab par une équipe d’étudiants de Centrale Nantes sera exposée. Venez les rencontrer et parler de leur prochain défi ! > Suivre les actus d'Hydroproject
  • Centrale Vert, venez découvrir leur potager en permaculture ! > en savoir plus

Cette année, Centrale Nantes aura le plaisir d'accueillir l'exposition photos itinérante "Les Femmes du numérique" proposée par Atlanstic 2020.
Sophie Sakka, enseignante-chercheur à Centrale Nantes, fait partie des femmes mises à l'honneur dans cette exposition. Elle travaille notamment sur Rob'autisme, une expérimentation inédite d’interaction entre un robot et de jeunes autistes.

Publié le 5 septembre 2017 Mis à jour le 27 septembre 2017