• ISITE next,

Première étape franchie pour NExT, le projet d’I-SITE nantais

Le projet d’I-SITE nantais NExT, pour « Nantes Excellence Trajectory », fait partie des cinq lauréats pré-sélectionnés vendredi dernier par un jury international dans le cadre de l’appel à projet " Initiatives Science, Innovation, Territoires, Economie ".

le 27 juin 2016

Financés dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir, l'objectif des appels à projet IDEX/I-SITE est de créer des universités qui valorisent des atouts scientifiques thématiques plus concentrés, distinctifs, reconnus sur le plan international, et qui en font un levier d'entraînement et un point d'appui de leur stratégie de développement et de partenariat avec le monde économique.

Le calendrier des résultats du PIA2
Les candidats présélectionnés ainsi que les 4 projets qui n'avaient pas été retenus à la sélection finale de la première vague en janvier dernier (Clermont-Ferrand, Lille, Montpellier et Paris-Est) devront déposer un dossier pour la sélection définitive à l'automne.
Les résultats définitifs seront connus à la fin du mois de février 2017.
Une première étape franchie avant les auditions et la sélection définitive qui aura lieu en février 2017.

Porté par quatre fondateurs, l'Université de Nantes, Centrale Nantes, le CHU de Nantes et l'Inserm, le projet NExT se donne pour ambition de doter le territoire d'une Université de rang mondial en s'appuyant sur deux thématiques : l'industrie du futur et de la santé du futur.

Le projet a pour objectif d'accélérer la dynamique unique du site nantais reconnu pour son expertise en recherche, formation et innovation sur ces deux thématiques sociétales majeures. NExT demande une dotation de 370 M€.

A l'occasion de ces premiers résultats, Olivier Laboux, président de l'Université de Nantes, précise : « Nous avons franchi une première étape. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous. Mais surtout, la vision qui est en œuvre dans le dossier NExT est déjà en action. Ce projet commun que l'Université de Nantes, le CHU de Nantes, l'Ecole Centrale de Nantes et l'Inserm portent, entraine les autres acteurs du site nantais, agit comme un catalyseur formidable de nos collaborations et ouvre de grandes perspectives de développement ».

Partenaires du projet, l'Institut de Cancérologie de l'Ouest, l'INRA, l'Ifsttar, Mines de Nantes et Oniris, contribuent à la mise en œuvre et à la gouvernance de NExT.
Publié le 27 juin 2016 Mis à jour le 3 octobre 2017