• TEDxCentraleNantes,

TEDx Centrale Nantes : "Tear down these walls" le 9 février 2019

Le TEDx 2019 approche à grands pas. Voici le détail des conférences autour du thème de cette année : "Tear down these walls".

Le 9 février 2019 Toute la journée

Le 9 février 2019 Toute la journée

Suite au tremplin organisé le 8 janvier dernier, le TEDx a bouclé sa programmation et vous donne rendez-vous le samedi 9 février 2019 à 15h, dans l'amphi S de Centrale Nantes.

Le sujet, "Tear down these walls", sera animé par 6 conférenciers (programme ci-dessous). La billetterie est accessible dès à présent sur Billetweb.fr.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à suivre l'événement Facebook dédié.
 

Emmanuelle Gagliardi : "Pulvériser le Plafond de Verre et déployer la mixité femme-homme en entreprise"

De son voyage aux Etats-unis, Emmanuelle Gagliardi en conserve une prise de conscience nette : les femmes sont handicapées dans leur vie professionnelle par le manque de réseau. Attristée par ce constat, elle écrit son premier livre sur les réseaux féminins français puis elle co-fonde plus tard Connecting Women, une agence de communication, conseil et événementiel spécialisée dans la mixité. En 2017, elle lance le mouvement #PPV (Pulvérisons le Plafond de Verre) destiné à libérer les femmes de cette limite invisible oppressante.

Butzi : "Les millenials et leur rapport avec les autres générations"

L’activité principale de Butzi a été pendant des années la magie : il aide les gens à libérer leur vrai potentiel ou encore à s’amuser. Apres s’être produit en Amérique latine, aux Etats-Unis puis à Paris, il décide d’adapter ses spectacles au monde de l’entreprise pour aider chaque participant à libérer son côté innovant et entrepreneurial. Il est également contributeur à la prestigieuse école de musique : la « Mcbridge Magic and Mystère School ».

Spencer Hawkridge : "Building a wall of books to tear down the wall of ignorance"

Professeur d’Anglais à Centrale Nantes, Spencer Hawkridge a créé en 2017 l’association BookHoof. Son idée est simple : créer de toute pièce des oeuvres de littérature pour enfant, et les mettre à disposition gratuitement sur internet pour qu’elles soient accessibles même aux plus démunis.  Au travers d’ateliers ludiques, il réunit des étudiants de divers domaines et de diverses cultures pour qu’ils mettent en commun leur savoir faire et leur créativité au service de ces petites histoires illustrées.

Jacob Karhu : "Retour aux sources ou comment vivre différemment"

Chercheur en climatologie à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, Jacob Karhu décide de réaliser un de ses rêves : vivre en harmonie avec la nature et limiter son empreinte carbone. A travers un projet de rénovation d’un refuge dans les Pyrénées et pour prendre du recul sur notre société de plus en plus dépendante, il part donc vivre en autarcie pendant 7 mois à 1700 mètres d’altitude. Selon lui, « On reconnaît un véritable palace au nombre d’étoiles quand on lève la tête le soir ».

Yashar Naghdi (gagnant du tremplin) : "Something in between"

Etudiant en double-diplôme à l’Ecole Centrale de Nantes et sélectionné lors du Tremplin TEDx, Yashar Naghdi prend rapidement conscience d’un oubli de la part de nos systèmes éducatifs : le développement de l’empathie. Alors professeur de langue, ce passionné d’art décide d’introduire le théâtre et les jeux de rôles dans ses méthodes d’enseignement pour stimuler ce sentiment si important pour comprendre ceux qui nous entourent. Pendant ses études, il participe également à des événements dans les meilleures universités d’Iran au cours desquels il parle de l’importance de la communication dans l’entrepreneuriat.

Pierre Layrolle : "La bio impression 3D de tissus humains"

Directeur de recherche Inserm, il dirige une équipe dont les recherches se focalisent sur la bio-impression 3D de tissus et de cancers osseux à partir d’images médicales à la faculté de médecine de Nantes. Son objectif : la reconstruction de défauts osseux, un défi pour les chirurgiens qui ne peuvent pas toujours éviter l'amputation.
En parallèle, il travaille sur des solutions innovantes telles que l'impression de modèles de tumeurs osseuses bio-imprimés afin de tester la réponse aux agents de chimiothérapie.

 

Publié le 15 janvier 2019 Mis à jour le 30 janvier 2019