• E.M.R.,
  • Formation continue,

Session 2018 de la formation continue Énergies Marines Renouvelables WEAMEC

Ouverture du parcours "Essentiel" conduisant à l'obtention du "Certificat Référent EMR", session 2018

le 11 janvier 2018

Centrale Nantes et l'Université de Nantes sont porteurs des 22 modules de formation continue de WEAMEC, WEst Atlantic Marine Energy Community, entièrement dédiés au secteur émergent des Energies Marines Renouvelables (EMR).

Identifiez les enjeux de chaque segment de la chaine de la valeur des EMR  en suivant le parcours « Essentiel » WEAMEC opéré par L’École Centrale Nantes et l’Université de Nantes.

Cette offre a vocation à donner aux entreprises et à leurs équipes les clés pour comprendre ce qui constitue l'environnement global des Energies Marines Renouvelables de l’étude préalable à l’ingénierie des projets et des parcs, de l’ingénierie des  machines à l’exploitation des technologies.

Contenu de la formation
 
  • Module « Technologies Offshore – Etat de l’art des EMR »
  • Module « Espaces maritimes – Un espace partagé ? »
  • Module « Droit de la mer et zonage maritime »
  • Module « Environnement marin et EMR »
  • Module « Anglais des EMR » (modules langue)
  • Module « Conception des machines et raccordement électrique »
  • Module « Géotechnique maritime »
  • Module « Hydrodynamique des technologies EMR »
  • Module « Conception et certification des fondations et structures éoliennes
  • Module Anglais (projets sur deux jours)
Le parcours « Essentiel » ne nécessite pas de pré-requis et s’adresse à des :
  • responsables « EMR » d’une entreprise ou d’une institution pour orienter la stratégie de leur structure dans ce domaine,
  • personnels voulant exercer leur métier spécifique (commerciaux, inspecteurs,…) dans le domaine des EMR,
  • chefs de projets « généralistes » (Conception ou fabrication, ou installation ou exploitation) qui veulent exercer leur compétence cœur dans le domaine des EMR,
  • chefs de projets « spécialisés » en bureau d’étude (hydrodynamiciens, géotechniciens, électriciens,…) pour élargir leur spectre dans le domaine des EMR
Publié le 10 novembre 2017 Mis à jour le 3 février 2021