Bancs d'essais moteurs et véhicules

Centrale Nantes dispose de 3 moyens d’essais moteurs, utilisés à la fois en recherche académique et pour des applications contractuelles. 

Ces moyens d’essais permettent la caractérisation expérimentale et la modélisation numérique des systèmes énergétiques complexes. Ces recherches s’accompagnent d’un enjeu sociétal : la diminution de la consommation de carburants fossiles et des émissions polluantes et ainsi la mise en œuvre de techniques et d’outils pour répondre aux normes (européennes par exemple sur la baisse de la consommation).


Les équipements, gérés par le groupe de recherche TSM du LHEEA, sont :

4 bancs d’essais moteurs à courant de Foucault :


Ces systèmes sont conçus pour mener des tests sur des moteurs en stationnaire, le régime du moteur reste constant. Les moteurs qui peuvent y être étudiés ont des capacités de 130 KiloWatt (moteur d’une voiture citadine) à 400 KiloWatt (moteur d’un poids lourd). Ces bancs d’essais disposent d’une instrumentation spécifique telle que des capteurs de régime moteur, de pressions, de températures, de pression cylindrique, mais aussi de balance à carburant et de baies de mesures d’émissions polluantes, afin de quantifier les rejets moteurs et la qualité de la combustion.

3 bancs d’essais organes à freins dynamiques :


Ces bancs permettent de tester et de caractériser des turbocompresseurs dans un environnement contrôlé donc proche des comportements routiers normaux. Les bancs à frein dynamique ont la capacité de moduler les mouvements, la vitesse et le régime du moteur. Les moteurs utilisés sont de type 1,5litres, semblables à ceux d’une clio ou d’une mégane essence ou diesel. La puissance des moteurs étudiés peut aller jusqu’à 250 KiloWatt. . Des capteurs installés directement sur le moteur permettent les relevés de données. Cet équipement, par sa polyvalence, procure à l’équipe de recherche un moyen d’essais très performant dans la communauté académique.

1 banc d’essais véhicules :


Ce banc d’essai permet de tester un véhicule complet de 4 roues motrices en fonctionnement dynamique. Il permet de remplacer des essais sur route par des tests reproductibles dans un environnement contrôlé. Il peut tester des véhicules qui développent une puissance de 260 kW par essieu.
Les installations moteurs ont bénéficié d’un financement CPER entre 2007 et 2013 pour rénover les espaces et acquérir de nouveaux équipements. La rénovation a concerné l’espace de test, la zone atelier des bancs d’essais ainsi que la zone d’instrumentation.
Publié le 20 mars 2017 Mis à jour le 25 mars 2017