L'impact de notre recherche en manufacturing (industrie du futur)

Découvrez les différentes manières dont la recherche à Centrale Nantes contribue à relever les défis industriels de demain.
  • AKRYVIA, la maîtrise des extrêmes
    25 avril 2019
    AKRYVIA est une société créée en 2015 disruptive dans le domaine de la découpe industrielle de métaux. Cette nouvelle méthode, basée sur l'utilisation des plasmas thermiques, apporte une précision deux fois supérieure à l'état de l'art, tout en captant les bénéfices économiques évidents du plasma : une consommation moindre de 60%, une productivité accrue de 50% par rapport à l'utilisation des technologies de découpe au laser, pour un coût total de production réduit de 30 à 50%.
  • AMOS : Programme de simulation et d'optimisation de fabrication additive
    29 avril 2019
    Centrale Nantes est l'un des partenaires du projet AMOS (Additive Manufacturing Optimisation and Simulation), qui développe des matériaux additifs et des processus de réparation de composants aéronautiques. Le projet AMOS bénéficie de subventions européennes dans le cadre du programme Horizon 2020, mais également de financements canadiens du NSERC (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada) et du CARIC (Consortium en Aérospatiale pour la recherche et l'innovation au Canada).
  • Invirtus Technologies, traçabilité augmentée d'équipements Industrie 4.0
    25 janvier 2019
    Invirtus est une start-up co-créée par d'anciens élèves de Centrale Nantes et d’Audencia Business School, hébergée par l'Incubateur Centrale-Audencia-ensa Nantes
  • Projet FEDER ECOREB : Nouveaux bétons à base de co-produits pour réduire le dégagement de gaz à effet de serre
    29 mars 2019
    L'Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM, UMR-CNRS 6183) à l'Ecole Centrale de Nantes conduit le projet ECOREB qui a pour but de définir des formulations de bétons constitués de granulats issus de la démolition d'ouvrages en béton pouvant être utilisés dans la conception d'infrastructures et de bâtiments.
Publié le 25 avril 2019 Mis à jour le 25 avril 2019