• Manufacturing - Usine du futur,

Projet FEDER ECOREB : Nouveaux bétons à base de co-produits pour réduire le dégagement de gaz à effet de serre

Publié le 20 mars 2019 Mis à jour le 29 mars 2019
L'Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM, UMR-CNRS 6183) à l'Ecole Centrale de Nantes conduit le projet ECOREB qui a pour but de définir des formulations de bétons constitués de granulats issus de la démolition d'ouvrages en béton pouvant être utilisés dans la conception d'infrastructures et de bâtiments.
Suite aux projets ANR ECOREB et PN RECYBETON, le projet actuel propose de prendre en compte les co-produits (laitiers de hauts-fourneaux, cendres volantes) dans la formulation du béton. Initié en janvier 2014, la fin du projet est programmé pour juin 2019 avec une tournée nationale de présentation des résulats.

Récemment, il a été conseillé par les pouvoirs publics aux maîtres d'ouvrage d'utiliser des bétons avec des co-produits afin de diminuer l'empreinte carbone des constructions.

On peut alors s'attendre à réduire notablement les dégagements de gaz à effet de serre en formulant des bétons constitués à la fois de co-produits de l'industrie en remplacement du ciment et de granulats recyclés. Les objectifs visés sont de plusieurs types : environnemental, scientifique, économique.

Rien ne se perd, tout se transforme
 - Professeur Frédéric Grondin, qui collabore avec le Professeur Ahmed LOUKILI, tous deux de Centrale Nantes et de l'institut GeM sur le projet ECOREB.

Le projet coexiste avec le projet ANR ECOREB dont l’équipe MOE du GeM est partenaire avec d’autres organismes et entreprises : Université de Cergy-Pontoise, Université de Nantes, FNTP, IREX, Edycem.






Publié le 20 mars 2019 Mis à jour le 29 mars 2019