Chaire MANN+HUMMEL Centrale Nantes 2014-2018 puis 2019-2023

Site web de la chaire :

Chaire 2014-2018 : « Systèmes d'admission Innovants et Thermo-Management »

Le Groupe MANN+HUMMEL et l'Ecole Centrale de Nantes ont créé une chaire internationale d'enseignement et de recherche pour l'automobile dédiée aux « Systèmes d'admission Innovants et Thermo-Management » des moteurs à combustion interne.

La convention signée pour une durée de 5 ans a débuté en janvier 2014. Lors de cette période, elle a accompagné trois Ingénieurs, un assistant Ingénieur, trois Doctorants, cinq étudiants de Masters et deux post-Doctorants de l'Ecole Centrale de Nantes. Elle faisait suite à des travaux de collaboration ayant démarré il y a plus de 8 ans sous la forme de thèses et de projets collaboratifs.

Le contexte réglementaire de réduction des émissions polluantes et de CO2 des moteurs à combustion interne est un enjeu majeur pour l'équipementier MANN+HUMMEL. La collaboration avec le LHEEA - Laboratoire d'Hydrodynamique d'Energétique et Environnement Atmosphérique - de l'Ecole Centrale de Nantes avait pour objet une meilleure connaissance de la valorisation des futures innovations technologiques concernant le Groupe Moto-Propulseur.

Les thématiques de la chaire étaient :
  • les systèmes d'admission d'air,
  • la gestion thermique du moteur.
En liaison avec ces thématiques, David Chalet, Professeur à l'Ecole Centrale de Nantes, et titulaire de la Chaire MANN+HUMMEL Ecole Centrale de Nantes, a été chargé de développer de nouveaux enseignements et de contribuer à des activités de recherche dédiées. Ce partenariat a permis à Centrale Nantes de financer des travaux de recherche de haut niveau scientifique dans l'un de ses domaines d'excellence, notamment en ce qui concerne les systèmes d'admission d'air (écoulements compressibles instationnaires, mélange et transport d'espèces...) et la gestion de l'énergie au sein d'un véhicule (thermo-management).

Cette chaire a permis aux deux établissements de travailler de façon privilégiée en s'appuyant sur des moyens expérimentaux importants.
MANN HUMMEL a pu accéder à un banc d'essais moteur dédié sur le campus de Centrale Nantes ainsi qu'à d'autres moyens d'essais (banc véhicule...).

Chaire 2019-2023 : "Systèmes de filtration: dynamique des fluides et réduction de la consommation d'énergie"

La chaire "Groupe Mann+Hummel et l’Ecole Centrale de Nantes" est renouvelée en 2019. Le nouveau périmètre de cette chaire internationale d’enseignement et de recherche pour l’automobile concerne le domaine des moteurs propres dédiée aux "systèmes de filtration: dynamique des fluides et réduction de la consommation d'énergie".
 

La prise de conscience environnementale de plus en plus importante de la part des populations et des gouvernements conduit les législateurs européens à intensifier le recours à de nouvelles normes anti-pollution. Les améliorations techniques ne sont aujourd’hui plus suffisantes pour répondre à l’augmentation des exigences exprimées. Par ailleurs, les préoccupations environnementales actuelles concernent également la qualité de l’air. En effet, que ce soit dans les milieux fermés (comme les habitacles véhicule) ou semi-ouvert (comme les quais des systèmes de transports en commun), des améliorations importantes sont encore à faire. Ainsi l’amélioration de la qualité de l’air peut se faire notamment via l’utilisation de systèmes filtrants et peux être abordés suivant trois axes principaux :
  • Une optimisation du fonctionnement des moteurs à combustion interne afin de réduire la consommation en carburant (et donc les émissions de CO2) tout en maintenant un agrément de conduite acceptable;
  • Les préoccupations associées au bien-être du conducteur, que ce soit en terme de confort thermique dans l’habitacle qu’en terme de qualité de l’air (CO2, particules,…). Pour ce faire des solutions techniques peuvent être mises en place mais tout en ayant un impact énergétique le plus faible possible afin de ne pas réduire l’autonomie du véhicule.
  • La qualité de l’air dans les milieux semi-ouverts comme les quais de gare par utilisation de systèmes de filtration.
Ces 5 années supplémentaires de collaboration ont pour objectif de développer des systèmes de filtration innovants afin d’améliorer la qualité de l’air des milieux étudiés, tout en réduisant la consommation énergétique du système complet. Cela passe par les habitacles véhicules, les quais de gare et les systèmes moteurs. Une équipe de recherche dédiée est composée d'ingénieurs et de doctorants.
 
Publié le 18 mars 2014 Mis à jour le 31 mars 2022