• Recherche,
  • E.M.R.,

SEAREV

Système Autonome Electrique de Récupération de l'Energie des Vagues.

Publié le 3 juin 2008 Mis à jour le 12 février 2016
En se fondant sur 25 ans d'expérience et de recherches amont, le Laboratoire de Mécanique des Fluides (actuel LHEEA) de Centrale Nantes a lancé en 2003 le projet.
L'objectif était de lancer un prototype de 500 kW dans la Région des Pays de la Loire dont la façade atlantique est propre à recevoir ce type de système.

Ce projet a fédéré trois Unités de Recherche du CNRS
  • le LMF (UMR 6598, porteur du projet)
  • l' IRCCyN (UMR 6597)
  • le SATIE de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan (UMR 8029)

Pour sa première phase (2003-2006), le projet était soutenu par le Ministère de la Recherche et des Nouvelles Technologies (dans le cadre de l'Action Concertée Energies 2003)le CNRS (Dept SPI)l'ADEMEla Région Pays de la Loire

Le porteur du projet est Alain Clément, Ingénieur de Recherche au LMF.
Entre juin 2006 et 2008, la maquette fut testée dans le bassin de houle du L.M.F., sur le campus de Centrale Nantes. Les tests du prototypeont eu lieu en grandeur réelle en 2009-2010. Des recherches étaient alors en cours pour choisir le site d'essais en haute mer.  Deux secteurs étaient en lice dans la Région des Pays de la Loire : Le Croisic et l'Ile d'Yeu.

C'est finalement Le Croisic qui a l'a emporté avec SEM-REV, site d'expérimentation qui dispose aujourd'hui de tous les équipements en mer et à terre permettant la mise au point, en conditions opérationnelles, des systèmes de récupération de l'énergie des vagues.
Publié le 3 juin 2008 Mis à jour le 12 février 2016