#DéfenseNavale : CentraleNantes, l'ENSTA ParisTech, Centrale supelec & l'Ecole Polytechnique signent un partenariat avec l'université australienne Flinders et DCNS

Les quatre grandes écoles d'ingénieurs françaises que sont l'Ecole Polytechnique, Centrale Supélec, Centrale Nantes et l'ENSTA ParisTech s'allient avec l'université australienne Flinders et le leader européen en défense navale DCNS.

le 17 janvier 2017


En décembre 2016, le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de la Défense australien, Malcolm Turnbull, signaient un contrat actant la vente de 12 sous-marins Shortfin Barracuda par le constructeur naval français DCNS à l'Australie.

Dans ce contexte, quatre grandes écoles françaises ont décidé de constituer le Groupe des Grandes Écoles pour la Marine Australienne (GEMA) dans le but de faciliter les relations entre les membres du GEMA et les universités australiennes d'une part et DCNS d'autre part.

L'Université de Flinders (Adélaïde) a été la première université australienne à signer un accord de coopération avec le GEMA, mardi 17 janvier en présence de Madame Susan Close, ministre de l'enseignement supérieur du gouvernement d'Australie Méridionale, et de Marie-Pierre de Bailliencourt, Directrice Générale Adjointe de DCNS dans les locaux de DCNS à Paris. 

Ce partenariat, signé le 17 janvier au siège social de DCNS à Paris, vise à mener des projets de recherche et à lancer une nouvelle vague d'innovation franco-australienne dans le cadre des programmes sous-marins à venir en Australie.

Publié le 17 janvier 2017 Mis à jour le 21 mars 2017