Projet I-Site NEXT : health and engineering

L'Université de Nantes, Centrale Nantes, le CHU de Nantes et l'Inserm se sont alliés autour de l'initiative NExT (Nantes Excellence Trajectory) et ont déposé un dossier commun en vue de l'appel à projet du PIA2 (Programme Investissement d'Avenir). En octobre 2019, le Conseil d'Administration de Centrale Nantes a rejeté les statuts du futur établissement Nantes Université, ce qui a marqué un coup d'arrêt dans les discussions. Sans avancées notables dans le processus qui devait entériner la naissance du nouvel établissement, l'Etat a stoppé le financement de l'Isite NExT fin 2019, tout en autorisant le site à présenter un nouveau projet dès 2020.

L'interview de Jean-Baptiste Avrillier par Clément Lesort de SUN (LeSonUique) explique les enjeux du projet :


Des objectifs ambitieux

  • Accélérer la dynamique unique du site nantais, où la recherche est en prise directe avec les acteurs et les enjeux économiques et sociétaux du territoire
  • Affirmer l'expertise nantaise et sa trajectoire innovante en recherche, formation et transfert technologique dans deux domaines d'excellence aux enjeux socio-économiques majeurs : la santé et l'industrie du futur
  • Miser sur une politique ambitieuse d'attractivité internationale
  • Atteindre l'excellence internationale : se positionner ensemble dans le top 300 des universités mondiales et le top 100 des universités européennes d'ici 10 ans 

Santé et industrie du futur

Le site nantais, avec son taux d'emploi élevé dans le secteur industriel, est particulièrement bien placé pour être un site pilote de la réindustrialisation de la France et être au rendez-vous de l'usine du futur. Offrant un potentiel considérable en matière d'innovation et de croissance, la stratégie « Croissance bleue », déjà fortement à l'œuvre sur le territoire, est un tremplin pour le projet NExT. Enfin, l'émergence d'une médecine de plus en plus personnalisée, combinant efficacité et diminution des coûts, offre de nouvelles opportunités de développement scientifique, technologique et économique en lien avec les forces régionales.

SANTE : biothérapies innovantes, médecine nucléaire et cancer, médecine de précision. À Nantes, la recherche dans les Sciences de la Santé s'est beaucoup développée ces vingt dernières années, largement supportée par le CHU, l'Université de Nantes, la région Pays de la Loire, Centrale Nantes et les instituts nationaux de recherche (y compris l'INSERM). Le site a démontré sa capacité à attirer des chercheurs nationaux et internationaux et à intégrer la biologie fondamentale et la recherche clinique, permettant, au cours des deux dernières années, la création d'unités rassemblant plus de 330 chercheurs.

INDUSTRIE DU FUTUR : technologies avancées de production, ingénierie océanique. Sur la base de l'excellence scientifique dans des domaines que sont le génie des procédés et la caractérisation des matériaux, le génie océanique et l'hydrodynamique, la robotique, la modélisation numérique, la simulation et l'optimisation, l'objectif global est de créer un écosystème de recherche et de formation très innovant dans les domaines liés à l'Industrie du futur.
Le projet NExT s'appuie sur un périmètre scientifique correspondant aux succès du PIA1 (2 Labex, 1 IHUp, 1 Equipex, 1 IRT, 1 ITE).

Les autres membres de l'Initiative - Mines Nantes, Oniris, ICO, Ifsttar et Inra - sont des partenaires de longue date. Ils contribueront à la mise en œuvre et à la gouvernance de NExT.


Publié le 11 mai 2016 Mis à jour le 5 mars 2020