Directeur du développement durable

Depuis 2006, le développement durable est inscrit dans la stratégie de Centrale Nantes et porté par différents plans d'actions. Répondre aux « objectifs de développement durable » implique la mobilisation de Centrale Nantes sur l’ensemble de ses missions et de ses services. C'est pour cela que la création d'un poste de directeur du développement durable et la constitution d’un réseau de référent-e-s permet d’assurer la transversalité de la démarche et de réunir les compétences « métier » nécessaires.


Création d’un poste de directeur du développement durable

En septembre 2020, Emmanuel Rozière a été nommé directeur du développement durable, membre du COMEX de l'école. Il a pour mission d'élaborer un plan d'actions pour le développement durable, autour des 5 axes du référentiel national : Stratégie et gouvernance, Enseignement et formation, Recherche, Gestion environnementale, Politique sociale et ancrage territorial. Cette volonté se traduit par différentes actions concrètes, en collaboration avec les étudiants et les parties prenantes de l’école.


Signature du manifeste pour une industrie éco-responsable

Centrale Nantes soutient l'industrie éco-responsable et a signé pendant l’été 2020 le manifeste  "Pour une industrie éco-responsable" proposé par le Pôle EMC2.
Le manifeste fait état de l'engagement pour « une industrie sobre et écologiquement respectueuse (…) qui positionnera l’humain au cœur de ses préoccupations pour répondre aux enjeux sanitaires et sociétaux. » Cette industrie devra être « efficiente et innovante pour répondre aux enjeux de de la compétitivité et de la concurrence ; résolument collaborative et solidaire pour accompagner les territoires et les filières et stratégique pour répondre aux enjeux de souveraineté» aux côtés des industriels de l’Ouest.

Télécharger le manifeste

Le Pôle EMC2

Le Pôle EMC2 est un "pôle de compétitivité européen des technologies de fabrication". Il accompagne les start-up, PME, ETI, grands groupes et académiques sur le chemin de la production propre.

L’école lance un portail dédié à ses actions en faveur du développement durable

Un portail dédié au développement durable à Centrale Nantes est en cours de développement. Il comporte notamment un volet consacré aux travaux de recherche liés à la transition énergétique qui sont menés au sein de l'école. Plusieurs projets sont soutenus par Weamec (West Atlantic Marine Energy) qui fédère l'écosystème des Énergies Marines Renouvelables des Pays de la Loire dans les domaines de la Recherche, de l'Innovation et de la Formation.

Sélection de projets :
  • FARWIND est une start-up portée par l'incubateur Centrale-Audencia-Ensa, qui développe une solution de conversion de l'énergie hydrolienne offshore en carburant renouvelable.
  • SOFTWIND est un projet qui a pour objet la stratégie de contrôle et la méthodologie de représentation d'une éolienne en bassin.
  • FLOATEOLE concentre ses recherches sur la caractérisation expérimentale de l'impact des mouvements de flotteurs sur le comportement aérodynamique des éoliennes flottantes et de leur sillage.
  • La chaire EDYCEM – Centrale Nantes mène des recherches sur la durabilité et l’efficacité des structures en béton
  • Le projet RobEcolo a pour objectif la conception d’un robot industriel en bois, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre pendant la phase de production des robots.


Une démarche menée avec les étudiants

Dans sa démarche liée au développement durable, Centrale Nantes souhaite impliquer les étudiants et travailler en collaboration avec eux. Au nombre de ces actions, l’école a répondu à l'enquête du "Manifeste pour un réveil écologique" signée par des étudiants. Baptisé "Le Grand Baromètre", ce questionnaire évalue les engagements de l'établissement en matière de transition écologique sur 6 enjeux clés :
  • La stratégie et la gouvernance de l’établissement
  • L’Intégration des enjeux écologiques dans les formations
  • Les Débouchés attendus après les formations
  • Les activités de recherche
  • La vie associative
  • Les pratiques durables au sein du campus
Plus d’informations sur la réponse à l’enquête « Grand baromètre »
Publié le 5 janvier 2021 Mis à jour le 14 janvier 2021