Option Modélisation et simulation mécanique


Head: Grégory LEGRAIN

Objectifs

La simulation numérique est devenue un outil incontournable dans l'industrie, quel que soit le secteur d'activité.  Cette approche est maintenant considérée comme le troisième pilier de la science (aux côtés des deux piliers historiques que sont la théorie et l'observation).

Comme tout outil basé sur l'informatique, ces approches donnent toujours un résultat, valide ou non : il est donc indispensable de connaître leurs limites. Pour cela, des compétences en méthodes numériques et en modélisation sont essentielles. En effet, il est tout d'abord nécessaire de conceptualiser la physique du problème considéré : plusieurs niveaux de simplification (modèles) sont possibles en fonction des objectifs de l'étude. En outre,  les algorithmes numériques utilisés lors de la résolution de ces équations doivent être adaptés. Pour résumer, il est primordial (1) de résoudre les bonnes équations, et (2) de les résoudre correctement.

Enfin, les résultats numériques doivent être interprétés à la lueur du sens physique de l'ingénieur afin d'améliorer les modèles si nécessaire. Le dialogue entre essais et calcul est alors fondamental.

Cours

Cours 1,2 et 3 mutualisés avec l'option « Matériaux et Procédés »
  1. Méthode des Eléments Finis
  2. Modèles de l'Ingénieur Appliqués aux Structures
  3. Choix de Matériaux
  4. Dynamique et analyse modale
  5. Méthodologie et Modélisation Eléments Finis
  6. Méthodes Numériques en Mécanique Non-Linéaire
  7. Déformations irréversibles
  8. Modélisation et simulation des matériaux et structures composites
  9. Module d'ouverture
  10. Sécurité dans le domaine des transports (crash, recalage des modèles)
  11. Couplages thermo-mécaniques et incertitudes
  12. Simulation de l'endommagement et de la ruine des matériaux et des structures
  13. Projet

 



 

Exemple de sujets de projets

  • Modélisation d'un écoulement fluide autour d'une structure flexible,
  • Simulation de la ruine de matériaux composites,
  • Calcul à partir d'images 2D/3D,
  • Modélisation de l'enfoncement d'une pioche dans un remblai, 
  • Conception et simulation d'un système de crash,
  • Simulation de la propagation d'ondes thermiques,
  • Simulation du procédé de sertissage par impulsion magnétique...

Exemples de sujets de stage et entreprises trouvés par les élèves de l'option :

  • Simulation de perte d'aube dans un réacteur (Snecma),
  • Déploiement de structures spatiales (Thalès),
  • Identification de fuites acoustiques (Renault),
  • Simulation en horlogerie (groupe swatch),
  • Dynamique des lanceurs spatiaux (EADS),
  • Modélisation mécanique des assemblages combustibles (AREVA),
  • Simulation des mouvements propres du fœtus,
  • Simulation de structures sous condition de roulement (Michelin)

Secteurs d'activité et métiers

Secteurs d'activités : automobile, naval et offshore, aéronautique, ferroviaire, énergie, génie-civil, bio-mécanique...
Métiers : ingénieur bureau d'études, bureau des procédés, R&D

Publié le 22 mars 2017 Mis à jour le 29 janvier 2018