9 chercheurs de Centrale Nantes classés dans l’étude de Stanford sur les 2 % de scientifiques les plus importants au monde

Félicitations à nos chercheurs !

le 25 février 2021

Réalisée par des chercheurs de l’université de Standford, cette étude classe les 2 % de scientifiques les plus éminents au monde, répartis en 22 grands domaines de recherche.

Parmi eux :
  • Aurélien Babarit, chercheur au Laboratoire de Recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique;
  • Alain Bernard, professeur des universités à l’École Centrale de Nantes, responsable de recherche au laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N) ;
  • Christine Chevallereau (CNRS), directrice de recherche au laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N).
  • Alain Clément, enseignant-chercheur à l'École Centrale de Nantes, chercheur Laboratoire de Recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique;
  • Emmanuel Guilmineau, chercheur au Laboratoire de Recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique;
  • Pierre-Yves Hicher, ancien enseignant-chercheur à l’École Centrale de Nantes;
  • Nicolas Moës, professeur des universités à l’École Centrale de Nantes, Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM);
  • Julien Réthoré (CNRS), chercheur à l'Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM);
  • Erwan Verron, professeur des universités à l’École Centrale de Nantes, Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM);


L’étude se base sur les données le base Scopus éditée par Elsevier.
 
Publié le 25 février 2021 Mis à jour le 16 mars 2021