Hydrodynamique pour l'ingénierie océanique (M-TECH HOE)


Responsables du Master : Guillaume Ducrozet / Jean-François Hetet (M1), Guillaume Ducrozet (M2) et Lionel Gentaz

Objectifs du programme

Cette spécialisation vise à donner aux étudiants une formation avancée sur les problèmes typiques de l'hydrodynamique appliquée à l'architecture navale et océanique : résistance des navires, maintien en mer, comportement des mers irrégulières, eaux, vagues et milieux marins...

Le programme comprend des cours théoriques sur des problèmes hydrodynamiques typiques : résistance des navires, mouvements induits par les vagues, modélisation des vagues et du milieu marin... et méthodes numériques utilisées pour résoudre ces problèmes. Une grande partie du programme est également consacrée à l'utilisation pratique de logiciels pour résoudre les problèmes cités ci-dessus à travers une grande variété de méthodes numériques : éléments de frontière ou méthodes spectrales sous théorie des écoulements, différences finies ou volumes finis dans les solveurs. écoulements visqueux, hydrodynamique des particules lisses (SPH). Les étudiants sont également impliqués dans des travaux pratiques utilisant les installations d'essais océaniques (réservoir de remorquage, réservoir à vagues équipé d'un générateur d'ondes multiflaps, etc.)

Le programme d'études dure deux années académiques - M1 et M2 - et est enseigné en anglais.

Contenu des cours - M1

30 ECTS crédits par semestre.
Langue d'enseignement : anglais.

Autumn Semester Courses ECTS Spring Semester Courses ECTS
Continuum Mechanics 5 Fluid Mechanics 2 5
Fluid Mechanics 5 Mechanical Design 4
Programming and Algorithms 4 Energetics 5
Numerical Methods 4 Propulsion 5
Vibration and Differential Equations 4 Hydrodynamics 5
Business Environment 4 Conferences and Initiation to Research 2
Modern Languages * 4 Modern Languages * 4

* 'Français langue étrangère' à l'exception des francophones qui suivent le cours 'Cultural and Communicational English'

NB : les cours peuvent être soumis à des changements mineurs. 

Contenu des cours - M2

30 ECTS crédits par semestre.
Langue d'enseignement : anglais.

Autumn Semester - Core Courses ECTS
General concepts of hydrodynamics 4
Water waves and sea states modelling 4
Wave-structure interactions and moorings 4
Numerical hydrodynamics 5
Experimental hydrodynamics 4
Modern Languages * 4
Project -
Conferences -

* 'Français langue étrangère' à l'exception des francophones qui suivent le cours 'Cultural and Communicational English'

Autumn Semester - specialisation course (choose one of three)  ECTS
Marine Renewable Energy   5
Naval Engineering   5
Hydrodynamics R&D  5



Spring Semester ECTS
Master thesis / internship                                    30

Exemples de stages antérieurs dans l'industrie :
  • Calculs numériques navals
  • Développement d'un modèle d'interaction fluide-structure pour l'optimisation d'un convertisseur d'énergie houlomotrice
  • Couplage de VIV sur les éoliennes offshore
Exemples de stages dans des laboratoires de recherche :
  • Étude expérimentale de la réponse dynamique améliorée des éoliennes offshore flottantes de type barge
  • Modélisation de la réponse sur les ondes irrégulières
  • Interactions onde-courant dans un modèle HOS
Le stage de Master peut être réalisé dans le cadre d'un stage au Laboratoire d'Hydrodynamique, Energie et Environnement Atmosphérique, mais aussi dans d'autres laboratoires universitaires (IST Lisbonne, NTNU à Trondheim, INSEAN à Rome, Université d'Auckland ...) ou dans l'industrie, en France ou à l’international, sur des sujets numériques ou expérimentaux.

NB : les cours peuvent être soumis à des changements mineurs. 

Compétences développées

  • Construire et utiliser des modèles dédiés à l'hydrodynamique pour l'ingénierie océanique
  • Définir et effectuer des expériences pour des problèmes d'hydrodynamique en surface libre
  • Résoudre - des problèmes de surface sans numériquement pour des applications d'ingénierie océanique
En plus des compétences spécifiques à la spécialité ci-dessus, les étudiants développeront également des compétences plus générales :
  • Identifier des modèles, simuler des résultats et analyser les résultats
  • Communiquer des résultats complets de manière significative
  • Entreprendre des enquêtes bibliographiques sur la recherche internationale et la littérature professionnelle
  • Gérer ou faire partie d'un projet

Perspectives d'emploi ou poursuite d'études

Les principales perspectives d'emploi après le programme de Master se trouvent dans l'industrie navale, la navigation, le secteur pétrolier, l'ingénierie côtière ou celle des énergies marines renouvelables; dans les départements de R & D ou les bureaux d'études.

A l'issue du Master, les diplômés peuvent poursuivre en doctorat, notamment au sein du Laboratoire d'Hydrodynamique, Energie et Environnement Atmosphérique, qui propose des études expérimentales et / ou numériques, souvent en coopération avec des partenaires industriels sur de nombreux thèmes: interactions structure-onde , simulation des états de la mer sur les grands domaines, amélioration de la génération et de la propagation de la houle, impacts hydrodynamiques, dommages aux navires, énergies marines renouvelables (énergie des vagues, vent offshore, etc.).
Publié le 25 mars 2017 Mis à jour le 28 février 2019